[pro_ad_display_adzone id=5907]
Actualité

Kasaï/Mweka JIF2022:Une messe d’actions de grâce organisée en mémoire des femmes victimes d’abus à la Paroisse Christ Roi de Kakenge

Une messe d’actions de grâce en mémoire des femmes victimes des violences sexuelles durant le conflit Kamuina Nsapu a été organisée cebmardi 08 mars dernier, en marge de la célébration de la journée internationale des droits de la Femme.
Plusieurs autorités politico-administratives du Poste d’Encadrement Administratif de Kakenge notamment les le Chef Poste tout son conseil de sécurité local, les Chefs coutumier du groupement Tshiofua et Mpianga Matadi ont pris part active à cette messe dite à la paroisse Catholique Christ Roi de Kakenge

Au cours de cette célébration eucharistique, l’abbé Curé de la paroisse Christ Roi Mr Wilfred Adonis Imboyo à demandé aux fidèles d’intercéder pour les femmes congolaises particulièrement celles de l’Est du pays, mais également pour que l’état de siège soit couronné de succès afin que la femme retrouve ses droits longtemps réclamés et sa dignité.

Mme Charlie Shanga, Présidente du Conseil d’administration de la Plateforme des femmes de Kakenge PFK en abrégé a retracé l’historique de cette journée dite le 08 Mars , avant de soutenir que la femme est restée l’objet de règlement des comptes dans tous les conflits qui opposent les hommes.

Madame Charlie Shanga qui a lancé officiellement les activités du mois dédié à la femme a réaffirmé l’engagement pris par les toutes les femmes pour mener les séances de sensibilisation et vulgarisation de messages cadrant avec l’autonomisation de cette dernière pour le développement du Poste d’Etat de Kakenge, territoire de Mweka, province du Kasaï et de la République Démocratique du Congo en général telle est la décision du Chef de l’Etat Son Excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo (FATSHI)

Il sied de noter que cette journée est célébrée aux femmes cette année sous le thème : “Autonomisation des femmes et des filles, une solution pour l’égalité des sexes dans la lutte contre le réchauffement climatique et le risque des catastrophes”.